Les précautions à prendre pour acheter une maison en bord de mer

You are currently viewing Les précautions à prendre pour acheter une maison en bord de mer

Envisagez-vous d’acheter un bien immobilier en bord de mer ? Sachez qu’il est nécessaire de prendre des précautions si vous avez ce projet. Vous éviterez ainsi les mauvaises surprises, et serez également à l’abri des éventuels accidents. Voici quelques précautions que vous pouvez noter.

Se renseigner sur les zones à risques

Il est agréable de vivre au bord de la mer, du moins si vous ne courez aucun risque. Mais sachez qu’en France, le premier risque naturel auquel vous ferez face en choisissant ce genre d’endroit est l’inondation par submersion marine. Il est donc crucial que vous analysiez totalement l’endroit où vous comptez acheter votre nouvelle maison.

Vous devez également prendre en compte les mouvements de terrain, surtout si vous avez choisi une construction à flanc de falaise. Ces zones courent, en effet, des risques d’effondrement, d’éboulement, de glissement de terrain, mais aussi de coulée de boue. Bref, la première disposition à prendre dans le cadre de votre projet d’achat de maison en bord de mer est de vous renseigner s’il s’agit d’une zone à risque ou non. C’est d’ailleurs la meilleure alternative pour éviter les accidents.

Vérifier les matériaux de construction

Il est également nécessaire de s’assurer que les matériaux sont adéquats. En effet, la construction d’une maison en bord de mer nécessite des matériaux spécifiques. Ils sont beaucoup plus résistants au sel marin, au soleil, aux vents violents et à la pluie. Notez bien que sur le littoral, les conditions météorologiques peuvent être très rudes. Donc, prenez le temps de vérifier les matériaux de construction.

Dans cette optique, portez votre attention sur les menuiseries. Privilégiez celles en PVC et évitez le bois. Les menuiseries en PVC nécessitent, en effet, moins d’entretien et sont plus résistantes. Celles en aluminium sont aussi une bonne option. En ce qui concerne les vitrages, achetez plutôt des maisons à double, voire à triple vitrage afin de profiter d’une bonne isolation thermique et phonique, surtout que vous pourrez faire face aux bruits du vent lors des fortes tempêtes. Les fenêtres doivent être résistantes pour affronter les assauts de vent et de pluie. N’hésitez donc pas consulter leurs coefficients air-eau-vent (AEV).

Consulter les taxes et les impôts

Sachez que les impôts ne sont pas tous les mêmes dans chaque ville de France, mais varient selon les lieux. Les communes accueillant moins de touristes proposent par exemple des taxes plus importantes. Par précaution, renseignez-vous d’abord sur les montants de l’impôt foncier et de la taxe d’habitation auprès de la mairie avant de vous lancer dans l’achat d’une propriété ou d’une maison en bord de mer.

Pensez aussi à comparer les prix de l’eau par mètre carré. Notez bien que côté fiscal, investir dans une maison en bord de mer, notamment dans une maison secondaire, peut être très avantageux si vous ne payez pas des taxes et impôts élevés. Donc, assurez-vous de bien vérifier ce point. Pour faciliter le travail, vous pouvez décider de vous faire accompagner par une agence immobilière.

S’assurer que la construction respecte la loi Littoral

Sachez que pour votre projet d’achat de maison « les pieds dans l’eau », vous serez soumis à des dispositions particulières à cause de la loi Littoral. Celle-ci touche notamment 975 communes françaises situées aux abords de la mer ou de l’océan. Donc, l’une des précautions que vous devez prendre est de vérifier que le bien que vous envisagez d’acheter respecte cette loi, sachant que celle-ci prévoit l’interdiction de construction d’un bien immobilier sur une bande littorale dite des cent mètres. Il ne faut pas non plus prévoir des travaux d’extension sur cette bande. Dans le cas où vous n’auriez pas vérifié ce point alors que la maison enfreint cette loi, vous risquez de gros problèmes.

Laisser un commentaire